mardi 29 mai 2018 à 18h30

Prochaine conférence mardi 29 mai : Méditerranée et les langues.

Madame, monsieur, chers amis du Cercle Condorcet,

Le mardi 29 mai à 18h30, à l'Espace-associations, 12 ter place Garibaldi à Nice, vous êtes invités à participer à la conférence, appuyée sur un diaporama : « La Méditerranée, circulation de peuples, de langues, de mots », donnée par Louis-Jean CALVET, linguiste. Le conférencier a été professeur à la Sorbonne puis à l'Université d'Aix-Marseille, spécialiste en sociolinguistique et en politique linguistique. Il a publié de très nombreux ouvrages, traduits en une vingtaine de langues, parmi lesquels : Linguistique et colonialisme (1974), La guerre des langues et les politiques linguistiques (1987), Histoire de l'écriture (1996), Les politiques linguistiques (1996), Pour une écologie des langues (1999), Le plurilinguisme urbain (2000), Il était une fois 7000 langues (2011), La sociolinguistique (2013), Les langues : quel avenir ? Les effets linguistiques de la mondialisation (2017). Son ouvrage : La Méditerranée. Mer de nos langues (2016) a obtenu le Prix Ptolémée 2016 du Forum International de Géographie et le Prix Georges Dumézil 2017 de l'Académie française. En outre, il est l'auteur de biographies consacrées à Roland Barthes, à Léo Ferré, à Georges Moustaki et à Georges Brassens. En 2012, le Sociolinguistic World Award lui a été décerné.

« Phénicien, araméen, hébreu, grec, latin, étrusque, berbère, arabe, turc, espagnol, italien, français : ces langues du pourtour méditerranéen nous parlent de l'histoire de ce continent liquide. Elles sont d'abord la trace des empires et puissances qui se sont succédé en Méditerranée, mais aussi celle du commerce des hommes, de idées, des denrées, qui ont constitué cet espace en un ensemble homogène. Les langues et les mots ont une mémoire. Ils sont le témoin des interactions, des conquêtes, des expéditions, des circulations. Que ce soit dans l'emprunt, la sémantique, les alphabets ou la toponymie, les traces des échanges au sein de cette mare nostrum sont nombreuses (…). Ces langues ont façonné et habité la Méditerranée, au rythme des évènements historiques qui l'ont marquée et qui en font le laboratoire de l'humanité depuis plus de 3000 ans ».

Source : message reçu le 19 avril 16h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir